La capeb, quels avantages pour mon entreprise ?

Mis à jour : juil. 7

La CAPEB est l'acronyme de confédération de l'artisanat et des petites entreprises de bâtiment. Cette organisation représente et protège les intérêts des professionnels du milieu du BTP. C'est d'ailleurs un des principaux acteurs dans le domaine du bâtiment. Elle veille depuis de nombreuses années au développement positif et vertueux de l'activité des artisans, des petites et moyennes entreprises de BTP, et des travailleurs indépendants.



1 | Qu’est-ce que la CAPEB ?


En France, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, ou CAPEB, est un syndicat patronal intervenant exclusivement auprès des entrepreneurs du bâtiment. Elle constitue l’un des quatre principaux organismes de l’Union des entreprises de proximité connue sous l’acronyme U2P. Sa devise est « Plus forts. Ensemble. ». Depuis son existence, elle déploie chaque jour grâce à ses collaborateurs de multiples efforts pour défendre les artisans et les tpe dans leurs milieux professionnels.


L'un des principaux objectifs de la capeb est de soutenir les intérêts économiques et sociaux des petites entreprises face aux géants du secteur, et notamment les grands groupes. La confédération travaille également pour mettre en valeur et défendre l’intérêt des travailleurs. Elle peut se targuer, à ce titre, d'avoir largement contribué aux avancées sociales pour l’artisanat (artisans, conjoints, ouvriers) de l’embauche jusqu’à la retraite, permettant ainsi d’avoir une certaine égalité sociale comparé aux employés de grandes sociétés du domaine. Elle représente les sociétés du secteur BTP auprès des pouvoirs publics et diverses entités du gouvernement.


2 | Présentation de la Capeb en chiffre


La CAPEB est partagée en un réseau de plusieurs entités, avec près de 4 000 élus, notamment des chefs d’entreprise et environ 1 500 collaborateurs. A l'échelle nationale c'est plus de 50 000 entreprises adhérentes Source Batiactu.com . Chaque département possède une entité à part entière. Ainsi, les artisans s’adressent directement à l’association de leur département respectif (adresse du siège social de l'entreprise). Cette méthode de décentralisation permet à l’organisation d'être présente sur l’ensemble du territoire national, de pouvoir s'adapter mieux aux contraintes locales, et d'apporter des réponses plus ciblées aux entrepreneurs.


Sur le plan structurel, le syndicat compte exactement 28 membres dans son conseil d’administration, désignés tous les ans lors de son Assemblée générale. Artisans de profession, ils ont été élus pour défendre les conditions de travail des multiples métiers dans le domaine de l’artisanat et de la construction. En dehors de l'organisation nationale, il existe en tout 21 structures régionales et 95 départementales.


Si vous vous souhaitez des renseignements pour vous faire accompagner, n'hésiter pas à faire des recherche sur le site de votre syndicat le plus proche. Par exemple pour la région pays de la loire vous pouvez visiter le site suivant :
https://www.capeb-paysdelaloire.fr/


3 | Histoire et organisation de la capeb


La CAPEB a été fondée en 1946, alors que les différents syndicats œuvrant dans le bâtiment ont fait le choix de fusionner en un seul syndicat. Au départ, cet organisme était nommé FNUMAB, ou Fédération Nationale Unifiée des Maîtres-Artisans du Bâtiment, pour ensuite adopté l’appellation FNAP. Ce n’est qu’en 1962 que le nom capeb a été choisi. Marcel Lecœur fut son tout premier président, il fut à l'époque un serrurier et dirigea l’association jusqu’en 1971. Les différents présidents qui se sont succédé, par la suite, ont tous été des artisans de profession. Il s’agit d'une volonté forte et historique de cette organisation syndicale du bâtiment d'être gérée et présidée par des entrepreneurs issus du même milieu.


4 | Accompagnement des membres


Bénéficiant d’un accompagnement sur-mesure, les membres de la CAPEB (artisans et gérants de tpe du batiment) sont maintenus informés de toutes les évolutions du marché du BTP sur tous les plans : techniques, sociaux ou juridiques.


À titre d’exemple, les artisans ont le droit de consulter des notes spéciales dites « cahiers de tendances » qui les mettent au courant des dernières nouvelles sur les divers enjeux économiques, réglementaires et sociétaux.

De cette manière, ils peuvent se préparer aux éventuels changements dans leurs domaines respectifs, et ce notamment en effectuant des formations pour pouvoir poursuivre leur activité dans des conditions qui leurs sont favorables. Pour les TPE, cette organisation propose son aide dans la gestion de leurs structures, grâce à l’utilisation de logiciels informatiques et différents outils.


5 | Quels sont les avantages à adhérer pour une petite entreprise de BTP ?


5.1 | Les prestations proposées par la Capeb


Outre le fait de veiller au bon développement du secteur, les autres objectifs de cette organisation reposent sur la proposition de services et d'outils pour venir en aide aux professionnels et faciliter l’épanouissement de leur entreprise. A ce titre le syndicat accompagne les entreprises dans leur organisation en fournissant des outils de gestion, des recommandations et des solutions conformes à leurs champs d’activité.


Cet accompagnement peut se matérialiser par exemple, de la façon suivantes :


  • Aide aux formalités administratives et juridiques : conception des contrats de travail, émission des offres et démarches d’embauche, mise en place des procédures de licenciement,...

  • Aide lors de la création : aide au choix de la forme juridique de la société, accompagnement à la rédaction des statuts, formulation des documents officiels ;

  • Accompagnement au calcul de la rentabilité (prix de revient, coût horaires...) et à l'évaluation des prix de ventes ;

  • Aide et suivi à la recherche et au montage de dossier des subventions et aides financières adaptées ;

  • Propositions et mises en place de formations, y compris les stages, avec accompagnement à la prise en charge par les OPCA ;

  • Accompagnement au management de l’entreprise en général.


5.2 | Les autres avantages acquis en adhérant l’association


Ce syndicat met un point d'honneur à ce que tous les membres soient mis au courant de l’actualité en rapport avec le secteur du bâtiment. L’organisme se charge d’informer chaque adhérent sur les réunions, débats ou autres événements, les concernant de près ou de loin. Il dispose d’ailleurs d’un journal dédié « Le Bâtiment Artisanal » dédié uniquement à l’actualité du bâtiment et travaux publics.


La promotion des petites entreprises fait également partie des priorités du syndicat. En effet, grâce à son puissant réseau de proximité, les opportunités sont plus importantes dans chaque région ou département. Les qualités et les compétences des adhérents sont mises en valeur auprès des potentiels clients. S’engager dans un tel réseau peut alors être profitable et générer des opportunités d'affaire pour les indépendants et les TPE.



6 | Comment s'inscrire ?


Pour devenir membre , il existe trois façons possibles pour une première prise de contact :


  1. Il est envisageable de se rendre directement dans les locaux du représentant implanté dans votre région. L’adresse peut être trouvée facilement sur Internet en tapant sur le moteur de recherche : capeb et le nom de votre région.

  2. Il est possible d'effectuer vos premières démarches directement via le web. Sur le site internet de votre organisation locale, un formulaire est disponible.

  3. Vous pouvez aussi privilégier un appel téléphonique pour un futur rendez-vous.


Cela est de coutume, une journée porte ouverte est organisée chaque année de façon a présenter les services, les partenaires et les conditions d'adhésion. Ces journées peuvent être un point de départ intéressant pour une future collaboration.



7 | Combien ça coûte ?


Pour être membre et profiter de tous les avantages, il faut s’acquitter d’une cotisation syndicale. Les tarifs suivants sont susceptibles d'évoluer et il est préférable de vous renseigner auprès de votre représentant local (voir paragraphe précédent).


Le montant de l'adhésion est constitué d’un droit fixe de 230 €. Une part salariale (en fonction du nombre d'employés) peut être réclamée en plus et correspond à un pourcentage de la masse salariale (0,90 % en général). Le paiement de la participation annuelle s'effectue par prélèvement bancaire ou par chèque. 

L’abonnement est alors valable pendant une année civile soit pour une période de 12 mois. Le renouvellement se fait systématiquement dès l’échéance. Chaque année, les membres reçoivent une note les informant du coût de la cotisation. Le non-règlement des frais de cotisation suspend automatiquement les services octroyés aux adhérents. A noter que le prix du journal « Le Bâtiment Artisanal » est de 43 € et une souscription à un abonnement est également requise pour ceux qui veulent le recevoir régulièrement.

8 | Les autres syndicats du BTP


Il existe également d'autres grandes organisations syndicales œuvrant en partie dans le secteur du BTP qui sont la CFDT, la CTG, la FO et la CFE-CGC :


  • La FNCB - CFDT, ou la Fédération nationale des salariés de la construction et du bois, englobe près d’une trentaine de secteurs d’activités. Ses services assurent l’accompagnement et le suivi des grandes sociétés dans la construction et bois.

  • La CGT, ou Confédération générale du travail, inclue aussi la Fédération nationale des salariés de la construction, bois et ameublement, qui représente les salariés syndiqués dans ce domaine.

  • La FO, ou Force ouvrière, est l’une des premières organisations syndicales en France. Créée en 1947, elle apporte une valeur particulière aux structures du BTP qui garantissent les droits égaux de tous les salariés.

  • La Confédération française de l'encadrement - Confédération générale des cadres, ou CFE-CGC défend les caractéristiques et les intérêts d’un secteur précis (btp, par exemple). Une spécificité qui rend ce syndicat plus accessible aux ingénieurs, agents et cadres travaillant dans le domaine public ou bien privé.


Depuis son instauration, la CAPEB a énormément contribué à l’évolution du secteur du Bâtiment et de ses petites entreprises, et ceci grâce à ses multiples actions sur divers plans : économiques, juridiques et sociaux. Les avantages sont alors multiples pour tous les membres de cet organisme syndical et peuvent s'avérer très utile pour organiser et développer votre petite entreprise de bâtiment.


#capeb

#presentationdelacapeb

Le meilleur logiciel pour

Créer vos devis et vos factures

logo.jpg

A partir de 19 € ht/mois*

Image de Domenico Loia

besoin d'UN SITE INTERNET ?

Le meilleur logiciel* pour

Créer et gérer votre site internet

wix-logo2-1024x398.png

A partir de 4,5 € ht/mois*

Mon-bras-droit.fr est propriété de la société YENDO SAS,  RCS LYON 820 322 519.

Vous pouvez consulter en ligne nos mentions légales, nos conditions générales de vente et d’utilisation, notre politique de gestion des cookies et notre politique de confidentialité.

© 2016-2018 Mon bras droit – Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.