Autoentrepreneur du batiment : comment se faire connaitre ?

Mis à jour : juil. 7

Il existe plusieurs moyens de se faire connaitre et de trouver des chantiers lorsque vous êtes un autoentrepreneur du bâtiment. Dans cet article nous avons réunis cinq moyens pour vous permettre de développer votre portefeuille.


1- Travaillez votre présence internet

2- Démarchez des prescripteurs

3- Stimulez le bouche à oreille

4 -Boostez votre Facebook

5- Tentez le sponsoring local



Le bâtiment est un secteur à part dans le monde de l’entreprise. La demande est nombreuse mais l'offre est parfois très concurrentielle ! Chaque année plusieurs entreprises se créent et malheureusement d’autres ferment, n’ayant pas réussi à générer suffisamment de chiffre d'affaires.


Le secteur du BTP représente à lui seul plus de 23% des entreprises françaises.

Toutes les entreprises du bâtiment ne sont pas logés à la même enseigne. Certaines tirent plus facilement leur épingle du jeu. Cependant, qu'importent leur taille (de l'auto entrepreneur du batiment à la pme de 30 ou 50 salariés) ces structures tirent leur chiffre d'affaires en général à partir de quatre catégories de clientèle :

  • les donneurs d'ordres : architectes, régies, promoteurs,....

  • les entreprises qui les sous-traitent (en général de taille plus importante)

  • les particuliers

  • les collectivités avec les appels d'offres.

Alors comment se faire connaitre lorsque l'on est autoentrepreneur du bâtiment ? Une des stratégies de base consiste à renforcer sa crédibilité et sa visibilité locale.


Au contact des entrepreneurs du Bâtiment depuis plusieurs années, nous avons recensé pour vous quelques techniques pour trouver des clients et des nouveaux chantiers.

Découvrez comment réussir à se faire connaître lorsque vous êtes auto entrepreneur du batiment et même chef d'une petite entreprise dans le bâtiment avec plusieurs salariés.



1 - TRAVAILLEZ VOTRE PRÉSENCE INTERNET !


Une des clés du succès d'aujourd'hui et de demain : il s'agit évidemment d'Internet !


Pour toutes les personnes sceptiques à propos du Web essayons d’être clair, il est vrai que l'utilisation du Web, encore difficilement abordable pour certains, peut paraître délicate et source de désagréments. Vous pouvez, par exemple, tomber sur des prestataires peu scrupuleux qui proposent des services beaucoup trop coûteux par rapport au rendu.

Il arrive aussi que votre business ne soit pas compatible avec la promotion sur Internet (trop de concurrence, pas assez de demande).


Sachez quand même que 75 % des Français utilisent Internet tous les jours (95% des 18-24 ans) et de nombreux internautes recherchent des prestataires de services sur Internet, particulièrement avec les smartphones. Ces chiffres sont constamment en hausse, les mobiles étant de plus en plus utilisés, il faut donc trouver un moyen ou un autre d'être présent sur Internet !


Selon votre budget et le temps que vous pouvez y accorder plusieurs options s'offrent aux autoentrepreneurs du batiment. D’abord vous pouvez faire appel à un prestataire qui s'occupera de tout ou partie de votre présence Web. Nous vous mettons en garde sur deux aspects :

  • Vérifiez bien que le prestataire vous parle de résultats concrets et non pas uniquement de clics/trafic potentiels sur votre site. Une agence doit être capable de vous apporter des conversions c'est-à-dire des appels vers votre numéro de téléphone. Sinon à quoi sert de payer des clics pour n’avoir aucun retour ?

  • Vérifiez bien les durées d’engagement. Ne vous engagez pas sur des longues périodes avant d'avoir effectué des essais de quelques mois.

Vous pouvez également vous lancer par vous-même, il existe des formations et des articles qui vous expliquent comment faire, c’est une solution très économique mais il faut aimer un peu l'informatique et avoir du temps pour choisir cette solution. Si ce n'est pas la cas pourquoi ne pas déléguer cette tâche à un membre de votre entourage ?


Chez mon bras droit nous conseillons aux entrepreneurs que nous rencontrons d'utiliser des plateformes comme Wix ou Google puisque ce sont des outils que vous pouvez apprivoisez et avec lesquelles vous pouvez avoir de très bons résultats.


Vous pouvez dès à présent créer votre site internet et mener vos campagnes de référencement, ici vous pouvez  télécharger nos tutos

Gardez à l’esprit que l'objectif est d'être visible sur internet et non pas uniquement « d’avoir un site». Avec l’utilisation de plus en plus fréquente de Google Adwords, la régie publicitaire du géant américain du même nom, il est aujourd’hui réellement possible de générer du chiffre d'affaires grâce au Web. Cette technique est particulièrement adaptée aux autoentrepreneurs du bâtiment qui pourront apparaître en très bonne position avec des mots clés ciblées sur leur métiers et leur localité (exemple : cherche menuisier Villeurbanne).


Le retour sur investissement est exponentiel : plus vous investissez de temps sur internet plus il y a des retours

2 - DÉMARCHEZ DES PRESCRIPTEURS DANS VOTRE SECTEUR : LE BÂTIMENT



Une deuxième méthode consiste à trouver des prescripteurs. Pour les auto entrepreneurs du bâtiment manquants de moyens financiers mais ayant beaucoup de volonté c'est une super méthode.


Pour trouver des prescripteurs pas de miracle, il faut s'investir personnellement ! Toquez aux portes, appelez les entreprises et/ou les personnes qui offrent du travail aux prestataires du bâtiment afin de proposer vos services. Vous pouvez trouver une liste précise des entreprises qui vous intéresse sur l'annuaire de la CCI en filtrant sur de nombreuses caractéristiques (effectif, activité, localité, date de création).


En général, il s’agit d'architectes, de régies immobilières ou des entreprises du même secteur que le vôtre. Vous pouvez également rendre visite au sain de magasins spécialisés dans la vente de produits du bâtiment (enseigne de bricolage, de fourniture industrielles, de matériaux BTP).


Démarchez-les avec assurance et détermination en leur proposant de vous « tester » sur un premier chantier afin de faire vos preuves.

Vous n'avez rien à perdre alors passez des coups de fil, armez-vous d'une carte de visite et d’une belle tenue et allez proposer vos services !


Profitez des périodes de creux pour prospecter ou bien prévoyez une demi-heure quotidiennement, en fin de journée par exemple ou très tôt le matin, pour passer quelques coups de téléphone ou déposer des cartes de visite. Avant de vous rendre à l'entretien, il vous faut impérativement connaitre votre prix de vente à la journée qui vous sera obligatoirement demandé.


Trouver des prescripteurs c'est la garantie d'avoir régulièrement des propositions de chantier. Une fois que vous êtes en partenariat de confiance avec ses prescripteurs, c’est gagné !


Quitte à faire des efforts de prospection, essayez de convaincre des prescripteurs car cela peut assurer un volume certain chaque année.

3 - AUTOENTREPRENEUR DU BATIMENT : STIMULEZ LE BOUCHE A OREILLE


La troisième méthode, même si elle peut paraître simpliste, est capitale pour développer une jeune activité d'autoentrepreneur : le bouche à oreille. Cette méthode est plus longue à mettre en place mais est un vecteur certain de réussite chez les auto entrepreneurs du bâtiment et généralement toute entreprise travaillant en local. En effet c'est un vecteur de communication non négligeable et une réelle opportunité de trouver du travail.


Alors à chaque fois que vous réalisez un chantier, à chaque fois que vous participez à une réunion, à un cocktail, n'hésitez pas à vous présenter et à proposer vos services en laissant des cartes de visite ou votre numéro de téléphone. Il suffira d'un seul retour pour rentabiliser le temps passé à faire ces démarches.


Pensez à l'image que vous laissez n'importe où - même dans le cadre personnel - et en particulier sur chaque prestations que vous réalisées. Interdisez vous de laisser derrière vous des clients mécontents. Arrondissez les angles, et faites preuve d'un maximum d'empathie si il le faut. Chaque client satisfait de vos services (ou de votre personne) deviendra un prescripteur convaincue.



Faites preuve d'initiative pour stimuler votre réseau de professionnels du bâtiment: pourquoi ne pas reverser une prime lorsque l'on vous rapporte un prospect ? Et pourquoi ne pas s'inscrire à un réseau professionnel comme le BNI afin de booster votre notoriété ?


REMARQUE : faire du bouche-à-oreille si vous avez une présence web est encore plus pertinent puisque les personnes qui se souviendront vaguement de votre nom ou du nom de votre entreprise pourront vous retrouver grâce aux moteurs de recherches. La encore en utilisant des outils simples tels que le logiciel Wix qui permet de créer son site facilement, c'est la certitude d'avoir une présence professionnelle et probablement référencée puisque Google favorise les sites bien construits.


Lorsque vous faites un site internet que ce soit par vous-même ou par un prestataire faites en sorte d'apparaître sur Google au moins lorsque l’on tape le nom de votre entreprise afin de faciliter le travail des personnes qui veulent vous contacter.

4 - UTILISEZ FACEBOOK POUR RAYONNER LOCALEMENT



La quatrième méthode pour se faire connaitre en tant qu'autoentrepreneur dans le btp et augmenter sa visibilité locale est l’utilisation de Facebook. Pour que cela fonctionne, il y a trois règles importantes à respecter.


La première : les clients visés par l’entreprise sont des particuliers. Facebook est le réseau social des particuliers par excellence ! Alors pas question de viser des professionnels cela s'avérerait chronophage et fastidieux.


La deuxième règle est d'avoir suffisamment de temps libre pour pouvoir publier du contenu sur Facebook assez régulièrement. Publiez entre une et deux fois par semaine, il est inutile d'en faire davantage.


La troisième règle est de pouvoir prendre des photos des chantiers que vous réalisez pour montrer la qualité de votre travail et ainsi mettre "l'eau à la bouche" des prospects potentiels.


Sachez qu'il est possible de communiquer avec des annonces payantes sur Facebook pour intéresser des personnes autour de vous de manière assez simple et peu coûteuse.


POUR EN SAVOIR PLUS SUR L'UTILISATION PROFESSIONNELLE DE FACEBOOK



5 - TENTEZ LE SPONSORING POUR SE FAIRE CONNAITRE



Une cinquième bonne pratique intéressante est le sponsoring. Difficile d’estimer réellement les retours mais il fait partir intégrante du développement de votre notoriété locale. Tentez l'expérience, notamment au sein des petites associations de villages ou de quartiers, les clubs de sports, les amicales, etc...


Le sponsoring est un vrai coup de pouce très apprécié par les membres de ces associations et vous aurez le mérite de faire une bonne action. Vous pouvez en général apporter quelques centaines d'euros moyennant en retour une inscription sur un maillot ou sur un panneaux publicitaire par exemple, ce qui représente pour un autoentrepreneur dans le batiment une façon plutôt originale de se faire connaitre.


Globalement c'est une très bonne méthode pour espérer attirer des particuliers


Ces cinq bonnes pratiques pour trouver des clients lorsque l'on est autoentrepreneur dans le bâtiment, ne sont pas les seules évidemment. Mais elles sont des techniques qui fonctionnent. Bien évidemment, il existe d’autres moyens intéressants. Vous pouvez utiliser d'autres méthodes telles que l'envoi de SMS, l'impression et la distribution de flyers dans les commerces et boîtes aux lettres, la location et l'envoie de mails de masse sur une plate-forme adaptée, etc...


A vous aussi d’essayer plusieurs façons de développer votre clientèle et de vous concentrer sur celles qui vous semble la plus efficace (pensez au Retour sur Investissement).


#autoentrepreneurbatiment

#sefaireconnaitresanslebtp

Le meilleur logiciel pour

Créer vos devis et vos factures

logo.jpg

A partir de 19 € ht/mois*

Image de Domenico Loia

besoin d'UN SITE INTERNET ?

Le meilleur logiciel* pour

Créer et gérer votre site internet

wix-logo2-1024x398.png

A partir de 4,5 € ht/mois*

Mon-bras-droit.fr est propriété de la société YENDO SAS,  RCS LYON 820 322 519.

Vous pouvez consulter en ligne nos mentions légales, nos conditions générales de vente et d’utilisation, notre politique de gestion des cookies et notre politique de confidentialité.

© 2016-2018 Mon bras droit – Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.